Skip links

Marco Bertolini Conseil et Formation

MOOC Dys : de l’ingénierie à l’évaluation finale

Le MOOC Dys est une formation sur les troubles spécifiques du langage et de l’apprentissage (TSLA) créé dans le cadre du programme européen Erasmus+.  Il s’agit d’une formation gratuite et ouverte à tous sans condition d’âge – conformément aux principes des MOOC.   Nous avons accompagné le projet depuis la conception jusqu’à l’évaluation finale pour l’Agence Erasmus+ belge.

Le MOOC Dys était un projet européen de formation ouverte sur les troubles spécifiques du langage et de l’apprentissage (TSLA) : dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie, etc.

MOOC Dys : un projet international

Ce MOOC résultait de la collaboration internationale de six équipes en provenance :

  • de Belgique : Logopsycom
  • de France : Formation 3.0
  • du Portugal : Rede DLBC
  • d’Italie : Civiform
  • de Grèce : KEDDY
  • de Roumanie : Université de Pitesti

D’autres partenaires, non-financés par le programme Erasmus+ ont accompagné différentes étapes du projet (pour plus de détails sur le MOOC et son déroulement, voir le site web moocdys.eu.

Réunion des partenaires du MOOC Dys à l'université de Pitesti
Réunion des partenaires à l’Université de Pitesti

Etapes de l’accompagnement et de l’ingénierie pédagogique

Nous avons participé à la conception du projet et à sa mise en oeuvre jusqu’à l’évaluation finale.  Nous avons aussi assumé le plan de communication de ce projet et nous avons mis en place un réseau d’Ambassadeurs du MOOC.

L’infographie interactive ci-dessous illustre les principales étapes dans lesquelles nous sommes intervenus.  (Cliquez sur les i dans les cercles pour obtenir plus de détail sur chaque étape) :

1 Conception, enquête et formation des partenaires

La première étape a consisté à émettre des hypothèses de travail.

  • Qui sont nos publics ?
  • De quoi nos apprenants allaient-ils avoir besoin ?
  • Comment structurer les apprentissages de manière à rendre la matière assimilable ?
  • Quels types de contenus pédagogiques et de médias allions-nous utiliser ?
  • Comment “gamifier” la formation pour la rendre plus participative ?

L’enquête et les publics

Nous étions partis de l’hypothèse que nous avions deux publics :

  • les parents des enfants “dys”
  • les enseignants confrontés aux problèmes de dyslexie et autres troubles dans leur classe

Une enquête publiée sur le site du MOOC a vite révélé que nous avions un troisième public qui s’avérerait très important : les professionnels de l’accompagnement scolaire, social et paramédical des enfants connaissant des troubles d’apprentissage.

Au fur et à mesure que nous recevions les réponses des participants potentiels, nous complétions des “cartes d’empathie”.

Chaque équipe nationale complétait deux cartes d’empathie :

  • une pour les parents
  • une pour les professionnels

Conception et division en modules

Nous avons élaboré une première structure du MOOC en cinq modules que nous avons finalement divisé en cinq semaines et trois modules :

  1. un module “général” ouvert à tous
  2. un module spécifique pour les parents
  3. un module spécifique pour les professionnels

Formation des partenaires

Les partenaires internationaux n’avaient jamais créé de formation en ligne, à l’exception du partenaire belge, Logopsycom.

Nous avons donc créé une formation en anglais à destination des partenaires afin de leur transmettre les compétences et connaissances nécessaires pour :

  • participer à l’élaboration du scénario pédagogique de la formation
  • créer des cartes d’empathie à partir des questionnaires
  • créer des contenus pédagogiques multimédias
  • mettre ces contenus pédagogiques en ligne
  • contribuer au site web multilingue du projet (rédaction, photos, liens, etc.)

2 Création et mise en ligne des contenus

Nous avons créé une bonne partie des contenus en français et en anglais en utilisant des outils tels que :

  • Genially : présentations, infographies interactives
  • Canva : infographies, visuels pour le partage sur les réseaux sociaux
  • eMaze : présentations interactives
  • Mindomo : cartes mentales interactives
  • Piktochart : infographie
  • LearningApps : création d’applications de tests interactifs
  • H5P : création d’applications de tests interactifs et de vidéo interactive
  • Camtasia : édition de vidéo en screencast
  • Moovly : vidéo d’animation
  • Powtoon : vidéo d’animation
  • AnswerGarden : récolte d’idées, propositions de contenus

Tous ces contenus ont été mis en ligne sur la plateforme The Course Networking qui nous a été offerte gracieusement.   Cet environnement virtuel d’apprentissage comprenant un réseau social d’apprentissage, un LMS (système de gestion de cours et d’utilisateurs), un ePortfolio et un système de gamification a été mis au point par le CyberLab de l’Université de Purdue.

Nous avons également géré la plateforme avec les équipes du Course Networking pendant toute la durée du MOOC.  Autrement dit, nous avons assuré l’inscription de tous les membres des six langues (plus de 17.000 inscriptions au total…).  Nous avons géré la mise en ligne de 18 modules en six langues.

 

3 Création du Réseau des Ambassadeurs du MOOC Dys

Je ne vais pas entrer dans le détail de cette opération qui fait l’objet d’une autre étude de cas.

Mais nous avons créé un réseau de personnes qui :

  • ont eu accès à la plateforme et aux contenus du MOOC en primeur
  • ont été chargé de communiquer sur le MOOC dans leurs écoles, leurs associations, etc.
  • ont disposé pour ce faire de matériel de communication (affiche, dépliant, liens vers le site Web)
  • ont aidé les participants à se connecter à la plateforme, à participer à certaines activités, etc.
  • ont été remerciées par un badge qui les identifiait comme membre du réseau

 

4 Animation du MOOC en français et en anglais

Nous avons assuré l’animation du MOOC en français et en anglais.

Nous avons assuré le tutorat à distance via le chat de la plateforme, l’email de la plateforme et les emails externes, via les réseaux sociaux comme Facebook.

Nous avons également animé une série de classes virtuelles en direct.  Chaque semaine, nous proposions une vidéo-conférence en lien avec la thématique de la semaine et avec un invité.  Nous interviewions cet invité.  Pendant ce temps, les participants (jusqu’à 365 pour la même séance) posaient leurs questions, leurs remarques, leurs suggestions en direct via le chat.

Cette activité est celle qui a remporté le plus grand succès et a été la mieux notée lors de l’évaluation par les participants.

 

5 Publication de ressources éducatives libres et évaluation finale

Enfin, nous  nous sommes chargés de la mise en page et de la diffusion d’outils à destination des parents et des professionnels, en accès libre, sous licence Creative Commons.

Ces ressources sont téléchargeables depuis le site web sous forme de fiches au format PDF.

Nous avons également publié tous les contenus du MOOC sous forme de livres électroniques au format epub dans les six langues.

Enfin, nous avons rédigé la partie de l’évaluation finale du projet qui concernait la “Dissemination” ou la communication en français…

%d blogueurs aiment cette page :