Skip links

7 modèles de blended learning pour vos formations

On parle de plus en plus de « blended learning » ou formation mixte ou encore hybride. Mais la France connaît surtout le modèle de la Classe inversée alors qu’il existe pas moins de 7 modèles de blended learning pour vos formations !

Oui, vous avez bien lu : il existe pas moins de 7 modèles de blended learning reconnus pour vos formations, en entreprise, à l’école ou dans votre institution.

7 modèles de blended learning à adapter dans vos propres formations

En réalité, il existe 4 modèles principaux et 4 sous-modèles que nous avons illustrés ici (cliquez sur les deux flèches gauche et droite pour animer la présentation – cliquez sur le logo Mindomo en bas à droite pour voir la présentation en plein écran) :

Le modèle Rotation

Le mode rotation, comme vous pouvez le voir sur le diagramme ci-dessus, compte 4 sous-modèles :

Rotation en stations ou en postes

Dans ce modèle, les participants, réunis en sous-groupes se déplacent dans divers postes :

  • dans la classe avec le professeur ou le formateur
  • en ligne, dans une autre salle ou chez eux
  • dans une salle sans formateur ou professeur pour un travail en sous-groupe (travaux pratiques, par exemple)

Ce modèle est souvent celui utilisé dans les entreprises, mais malheureusement, il se limite encore trop souvent à du stockage de documents en ligne pour la partie e-learning.  Alors que le véritable blended learning consiste en une seule unité de formation mais distribuée selon plusieurs modalités (en ligne, en présentiel, en classe virtuelle ou en micro-learning.  Voir à ce sujet notre article « Présentiel contre e-learning » pour plus de détail sur les différentes modalités de la formation.

Rotation avec Laboratoire

Ce mode de rotation est semblable au précédent, sauf que la partie en ligne se déroule en laboratoire informatique et non à la maison ou dans une autre classe avec un portable.

Rotation de laboratoire : blended learning avec labo d'informatique
Laboratoire d’informatique

Classe inversée

C’est le modèle le plus connu et le plus utilisé dans les écoles françaises.

Il s’agit d’apprendre la nouvelle matière non plus en classe, mais chez soi, grâce à des vidéos, des exercices interactifs, une plateforme qui contient de la matière sous forme de supports multimédias.

Les séances en classe sont consacrées aux sessions de questions-réponses, au tutorat, aux travaux de groupes.

Rotation individuelle

Ici, ce n’est plus le groupe qui se déplace d’une station à l’autre, mais c’est l’étudiant seul qui est envoyé par le professeur ou l’algorithme vers le meilleur mode d’apprentissage à un moment donné.

Une excellente façon de pratiquer l’apprentissage adaptatif ou adaptive learning.

Le modèle Flex

C’est un modèle très flexible, d’où son nom.

Les participants ne travaillent pas forcément sur toutes les stations : ils peuvent par exemple travailler en ligne chez eux, mais pas en laboratoire.  

Dans ce modèle à la demande, les formateurs ou professeurs sont surtout des facilitateurs qui répondent aux questions, assistent lors d’un problème, etc.   Les formations en présentiel peuvent se donner en groupe ou en face-à-face individuel.  Vous pouvez aussi prévoir des sessions de classe virtuelle.

Ce modèle flex peut aussi être combiné à des micro-formations ou du transfert entre pairs, comme je l’ai écrit dans cette étude de cas sur l’utilisation du Flex en formation de formateurs.

Une session de flex, un des 7 modèles de blended learning, alliant une séance de brainstorming
Flex avec séance de brainstorming

Le modèle A la carte

En français dans le texte 😉

Comme son nom l’indique, c’est l’étudiant qui va prendre en main son parcours de formation.  C’est lui qui va décider de la structuration et de la planification de son parcours.

Nous sommes donc dans un modèle de présence pédagogique très forte.

C’est probablement celui qui exige de la part des formateurs et des professeurs la plus grande remise en question de leur rôle, puisqu’ils ne sont plus les maîtres du temps et des événements.  Les étudiants ou apprenants choisissent leurs cours dans l’ordre qu’ils veulent, en même temps ou pas, etc.

Ce modèle met donc l’accent sur la maturité des apprenants.

Le modèle virtuel enrichi

Contrairement au présentiel enrichi, l’essentiel ne se passe pas en salle ou en classe mais en ligne.

Les rencontres avec les professeurs ou formateurs se font à la demande des apprenants ou étudiants.  Souvent, le formateur ou professeur principal en ligne est également celui qui rencontre les apprenants en salle, mais pas toujours.

Et, contrairement au modèle de la Classe inversée, les apprenants ne rencontrent pas leurs formateurs / professeurs chaque semaine, mais seulement quand le besoin s’en fait sentir.

7 modèles de blended learning pour enrichir vos formations et les rendre plus efficaces
Le blended learning : tant de modalités différentes !

7 modèles de blended learning pour enrichir vos formations

En bref, voici une palette de méthodes mixtes à adapter dans vos propres formations pour les enrichir, les dynamiser : en un mot, les rendre plus efficaces et engageantes.

Il existe toute une littérature, principalement en anglais, sur ces modes de formation.

Ces 7 modèles de blended learning vous feront sortir des sempiternels sessions de présentiel pur qui rassurent tout le monde mais ne tirent aucun profit de l’environnement digital de plus en plus riche des entreprises.

Alors, pourquoi laisser ce potentiel dormir alors que vous pourriez amortir cet investissement coûteux en formations attrayantes et enrichissantes pour votre personnel ?

 

 

Leave a comment

Name*

Website

Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :